Faurecia mise sur la voiture à hydrogène

A contre-courant de la tendance actuelle, le patron de Forvia (la nouvelle entité issue de la fusion entre Faurecia et Hella), Patrick Koller, pense que la voiture à hydrogène permettra de compenser les lacunes de la voiture électrique à batterie.

C’est en marge de la présentation des résultats semestriels que l’équipementier a exprimé cette vision devant des journalistes. Pour Patrick Koller, Symbio est « un joyau, un diamant à conserver ». Rappelons que Faurecia est coactionnaire avec Michelin de la société. Le patron de Forvia estime que l’électrification engage des enjeux de souveraineté. « Nous allons passer d’une dépendance au pétrole à une dépendance encore plus forte aux métaux », a-t-il déclaré. Or, « 90% du raffinement des métaux se fait en Chine », a-t-il précisé. A contrario, l’hydrogène nécessite du « platine que l’on peut recycler des pots catalytiques » pour fabriquer des piles à combustible.

La France a la particularité de maîtriser l’ensemble de la chaîne de valeur. Mais, au-delà de l’engagement des industriels, de la pile aux réservoirs, le prix devrait baisser. L’équipementier français mise sur une chaîne de traction hydrogène complète pour une voiture de 100 kwh entre 7 000 et 8 000 euros en 2030. Pour le moment, son seul client dans l’auto est Stellantis pour des utilitaires légers en Europe, et à terme des picks-ups aux Etats-Unis. Toutefois, Forvia estime que d’autres constructeurs vont y venir. Et il croit même que Tesla finira par s’y convertir.

(Source : La Tribune)

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting