Une F1 volante à l’hydrogène au CES

La start-up d’Aix-en-Provence, Maca Flight, expose à Las Vegas une maquette travaille d’une voiture volante à l’hydrogène qui pourrait évoluer au-dessus de circuits de F1 pour des courses.

Hydrogen Today avait déjà parlé de cette jeune pousse, créée par deux pilotes et anciens d’Airbus. Maca Flight a conçu un OVNI issu du mariage entre une Formule 1 et un drone. Baptisé Carcopter, cet engin à décollage vertical n’embarque qu’un pilote. Long de 5 m et pesant moins de 600 kg, il pourrait atteindre une vitesse de pointe de 250 km/h pour une autonomie de 35 mn en vol (avec un pilote de 80 kg). Il est équipé de 6 moteurs électriques de 35 kW.

L’engin présenté au CES a pour nom Maca S11. On peut le voir voler en mode réalité augmentée en flashant un QR code sur le site de la start-up. Si un premier proto à l’échelle 1/3 a déjà volé, la société prévoit de faire prendre les airs à son prototype à l’échelle 1 dans le courant de l’année. Des contacts auraient été noués avec des circuits de Formule 1. Maca Flight compte également séduire une clientèle fortunée avide de sensations fortes. Mais la F1 volante à l’hydrogène pourrait aussi assurer des missions de logistique en transportant des colis.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting