Wuhan veut favoriser la voiture à hydrogène

wuhan

Wuhan, la capitale de la province chinoise du Hubei (Centre), qui est depuis longtemps un grand producteur d’automobiles, a établi un fonds pour investir dans l’hydrogène. Les autorités de la ville ont signé un accord avec deux prestigieuses universités chinoises, à savoir celle de Tongji et l’Université de géologie de Chine, pour établir conjointement un fonds de 200 millions de yuans (30 millions de dollars) visant à lancer cette industrie.

Wuhan abrite les usines de nombreux constructeurs, tels que Shanghai General Motors, Dongfeng Renault, PSA et Honda. L’industrie automobile contribue à hauteur de 20 % à la production industrielle de la ville et emploie plus d’un million de personnes.

L’accord encouragera les constructeurs automobiles chinois à créer leurs marques indépendantes de véhicules à hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting