Total rejoint l’alliance zéro carbone d’Hyzon Motors

zéro carbone d'Hyzon Motors

L’information date du 22 avril mais a été publiée seulement hier sur le compte LinkedIn de Total Mobility Solutions. Le groupe pétrolier français, Total, a en effet rejoint la « Hyzon Zero Carbon Alliance » en français : l’alliance zéro carbone d’Hyzon Motors. Il s’agit d’une plateforme lancée par la start-up et qui vise à créer des écosystèmes pour développer le véhicule à hydrogène. Visant les gestionnaires de flottes et les industriels, elle réunit pour le moment Ark Energy (une filiale de Korea Zinc), AXA, Bank of America, Hiringa Energy, Modern Group, NEOM, Raven SR, ainsi que ReCarbon. Ces membres fondateurs vont mettre en place la chaîne d’approvisionnement qui permettra de produire et de distribuer l’hydrogène dont auront besoin les véhicules.

Le communiqué cite John Wilson, Vice President de la branche Gaz Mobilité au service Marketing et Services du pétrolier. « Chez Total, nous sommes convaincus que l’hydrogène est une solution pour la mobilité du futur. C’est pourquoi notre fonds Total Carbon Neutrality Ventures a inversti dans Hyzon Motors et que nous voulons développer des stations pour les poids-lourds en Europe. Devenor membre de la Hyzon Zero Carbon Alliance est une autre étape pour atteindre nos objectifs pour le climat de neutralité carbone en 2050 ».

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde