Zeroavia : premier vol avec un avion H2 à 19 places

Zeroavia avion H2 19

Comme elle l’avait annoncé, la start-up américaine a procédé à un premier vol officiel en Grande-Bretagne. Zeroavia a fait voler un avion retrofité à H2 à 19 places. Une première mondiale.

Le vol a eu lieu hier à l’aéroport de Cotswold dans le Gloucestershire, où la société dispose d’un centre de recherche. Un vol de 10 mn réussi de bout en bout, avec roulage au sol, décollage, boucle dans le ciel et atterrissage. ZeroAvia a fait voler un Dornier 228, qui avait d’un côté un moteur thermique (un Honeywell TPE-331) et de l’autre un moteur électrique de 600 kW, alimenté par deux piles à combustible et des réservoirs d’hydrogène. En configuration d’essai, tous les éléments H2 ont été disposés en cabine.

La transformation s’est opérée dans le cadre du programme de recherche HyFlyer II, soutenu par l’ATI (Aerospace Technology Institute). Quant au vol, il a été rendu possible grâce au permis (full Part 21 flight permit) délivré par les instances britanniques.

La start-up vise maintenant une certification dans le courant de l’année. Son ambition est de faire voler des premiers avions à l’hydrogène en service commercial en 2025.

Vous voulez en savoir plus sur Zeroavia ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur le groupe ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde