A la veille du G7, Energy Observer veut témoigner de l’urgence climatique

À quelques jours du lancement du G7 à Biarritz, qui aura lieu du 24 au 26 août, l’équipe d’Energy Observer lance un appel sur l’urgence absolue d’agir pour ralentir le changement climatique. Le catamaran à hydrogène vient de réaliser une première historique en rejoignant l’Arctique grâce aux énergies renouvelables et à l’hydrogène. Le bateau se trouve au Svalbard (Norvège), une région du globe que l’on peut qualifier de « Ground Zero » du changement climatique.

« Nous devons être à l’écoute des signaux que nous envoie la planète, et des solutions dorénavant accessibles. Il est encore possible d’amortir le choc et de réagir afin que notre monde devienne une Arche de Noé et non un Titanic », commente le capitaine d’Energy Observer, Victorien Erussard. Lequel regrette au passage la décision des États de ne pas publier de déclaration commune à l’issue du sommet.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting