Alliance entre Air Liquide et Eneos au Japon

Air Liquide Eneos
Alliance entre Air Liquide et Eneos au Japon

Les deux industriels ont signé un protocole d’accord afin d’accélérer le développement de l’hydrogène bas carbone dans l’archipel.

Dans le cadre de ce partenariat, Air Liquide et Eneos vont faire de l’hydrogène bleu et du vert. Le périmètre de la collaboration comprend aussi bien les technologies de CCUS (stockage de carbone) que d’électrolyse. En outre, ils examineront les possibilités de collaborations en matière de développement d’une chaîne logistique internationale d’hydrogène liquide pour approvisionner le marché japonais à partir de l’étranger. A ce propos, il faut savoir qu’Eneos envisage de développer le MCH (Methylcyclohexane). Il s’agit d’un vecteur d’hydrogène organique liquide (LOHC) liquide à la température et pression ambiantes et dont le volume correspond à 1/500e de celui de l’hydrogène gazeux. Il est donc facile à manipuler, à stocker et à transporter.

En aval, ce partenariat étudiera des initiatives communes pour développer la mobilité hydrogène au Japon, y compris via une infrastructure de stations-service d’hydrogène. De plus, Air Liquide et Eneos pourraient collaborer en matière d’innovation sur la chaîne de valeur de l’hydrogène.

« Air Liquide est fier de s’associer à Eneos, leader japonais de l’énergie. Cette collaboration, qui couvrira l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène renouvelable et bas carbone, combinera les forces de deux leaders dans leur domaine », commente Armelle Levieux, membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide et Directrice de l’Innovation supervisant les activités Hydrogène.

Plus de détails ici.

Le Japon est un pays stratégique pour Air Liquide, comme en témoignent ces articles ici et .

Vous voulez en savoir plus sur Air Liquide ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Air Liquide ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde