Air Liquide devient partenaire principal d’Energy Observer

Alors que le catamaran à hydrogène est à présent dans une nouvelle phase de son développement, en proposant, à travers sa filiale EODev (Energy Observer Developments), des solutions énergétiques innovantes pour les communautés maritimes, portuaires et même terrestres, Air Liquide renforce son soutien à Energy Observer en devenant partenaire principal pour les 4 prochaines années.

Les deux partenaires collaboraient depuis le lancement du navire-laboratoire en 2017. Cette nouvelle étape de leur collaboration s’accompagne d’un volet technologique. Ainsi, des collaborateurs d’Air Liquide, qui ont développé une expertise unique sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène, pourront être amenés à collaborer sur des projets de Recherche & Développement menés en partenariat. « À travers la collaboration de nos équipes avec celles d’Energy Observer, et les tests de technologies hydrogène en environnement extrême, nous pourrons accélérer le développement de solutions à base d’hydrogène et leurs applications à grande échelle, en particulier dans le secteur maritime », commente Matthieu Giard, membre du comité exécutif du groupe Air Liquide et Directeur des activités Hydrogène.

« Le savoir-faire d’Air Liquide allié aux innovations développées et testées par Energy Observer sont indispensables pour proposer à grande échelle des solutions concrètes qui permettent de lutter contre le réchauffement climatique, et préparer un monde souhaitable aux générations futures », déclare pour sa part Victorien Erussard, le capitaine d’Energy Observer.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting