Alpine s’engage un peu plus au niveau de l’hydrogène

Alpine voiture à hydrogène
Alpine voiture à hydrogène

La marque du groupe Renault a rejoint le Pôle Véhicule du Futur, ainsi que le Club Hydrogène Bourgogne-Franche-Comté. Un engagement symbolique.

Cet engagement se fait via Alpine Racing. Alors que la neutralité carbone pour 2030 a été annoncée par les instances de la Formule 1, une décision en ligne avec la stratégie du Groupe Renault, la structure sportive souhaite être leader dans cette transition. Alpine Racing prévoit d’étudier les opportunités offertes par l’hydrogène, en particulier au travers de moteurs à combustion interne à hydrogène, « seule technologie en mesure de répondre simultanément à l’extrême niveau de performances, rendement, et émissions quasi-nulles ».

Dans ce contexte, l’entreprise a choisi de rejoindre le Pôle Véhicule du Futur*, et sera accompagnée sur un ensemble de volets spécifiques comme : le développement, bien au-delà de l’état de l’art actuel, de la motorisation à combustion interne à hydrogène à haute performance ; le développement de stockage d’hydrogène à haute densité massique (cryogénique) et les solutions d’avitaillement.

L’évolution d’Alpenglow (le concept car présenté lors du dernier Mondial de l’Automobile), qui préfigure l’avenir du sport automobile selon Alpine, sera l’un des supports de développement de ces technologies.

Précisons au passage que le pôle Véhicule du Futur organise le forum Hydrogen Business for Climate, qui aura lieu les 3 et 4 octobre. L’avenir du moteur à combustion (avec les e-fuels et l’hydrogène) fait partie des thèmes abordés.

*Pôle de compétitivité basé en région BFC et dans le Grand Est, qui a historiquement toujours porté l’hydrogène

Vous voulez en savoir plus sur Alpine et Bruxelles ? Alors nos 2 derniers articles sur ces sujets devraient vous intéresser. Vous pouvez lire notre dernier article sur Alpine ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2