Direction l’Arctique pour Energy Observer

Arctique Energy Observer

Le catamaran à hydrogène, Energy Observer, va devenir le premier navire au monde à rejoindre l’Arctique grâce aux énergies renouvelables. Un signal fort à l’heure où l’Accord de Paris sur le climat est plus que jamais fragilisé.

Après deux années de navigation et d’optimisation, Energy Observer s’apprête donc à accomplir une navigation historique. Ce sera d’ailleurs la plus longue depuis son départ de Saint-Malo en 2017. Il va en effet parcourir 2400 milles entre Saint-Pétersbourg et Longyearbyen au Spitzberg en longeant la côte ouest de la Norvège. Ce pays sera le 23ème à s’ajouter à cette Odyssée pour le Futur. Le symbole est d’autant plus fort que la Norvège est un pays emblématique d’une prise de conscience de l’urgence climatique. Malgré une abondance de réserves en hydrocarbures, il a résolument orienté sa politique énergétique vers les ENR et l’hydrogène.

Copyright photo : Antoine Drancey

Vous voulez en savoir plus sur Energy Observer ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer