Atawey veut devenir l’un des leaders européens de la mobilité hydrogène

Atawey veut devenir l'un des leaders européens de la mobilité hydrogène
Atawey veut devenir l’un des leaders européens de la mobilité hydrogène

L’entreprise savoyarde annonce une année 2023 exceptionnelle avec plus de 20 millions d’euros de commandes. 2024 sera l’année de l’accélération avec la poursuite du déploiement de l’entreprise, en France comme à l’international.

L’année 2023 aura été celle des records avec la signature de nombreuses commandes. Il y a eu par exemple en septembre dernier deux nouveaux projets : Vallée Sud Hydrogène – plus gros projet européen en terme de véhicules à date – dans les Hauts-de-Seine (92) pour lequel la mise en place d’un écosystème hydrogène se dessine avec deux premières stations (une station de production et distribution de très grande capacité et une station satellite) et celui porté par le SMTC-AC (Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise) avec une station de grande capacité pour alimenter deux lignes urbaines combinées de transport en commun.

À ce jour, le site annonce 25 stations installées.

Un positionnement global sur les stations

Mais surtout, l’entreprise élargit son portefeuille de services et se positionne désormais en amont et en aval de la vente de stations sur la chaine de valeurs hydrogène, intégrant ainsi de nouvelles activités. Par exemple, sur le plan financier, Atawey a investi aux côtés de porteurs de projet dans la mise en place d’un écosystème hydrogène dans la vallée de l’Arve et a également développé une offre de location. D’autre part, sur le plan opérationnel, l’entreprise a gagné un premier appel d’offres et a été désignée pour assurer l’exploitation de la station de recharge hydrogène conçue et fabriquée par Atawey, située à Évreux dans l’Eure.

« Ce virage stratégique marque la volonté de l’entreprise de devenir un des leaders européens de la mobilité hydrogène », précise Jean-Michel Amaré, CEO et fondateur d’Atawey.

Lancement de l’Atawey Academy

Fin 2023, l’entreprise s’est dotée d’un second atelier à quelques kilomètres de son site historique de Bourget-du-Lac. Il permettra de développer largement les capacités de production pour répondre à une demande croissante. Et surtout, elle a annoncé l’ouverture de négociations exclusives avec McPhy pour l’acquisition de son activité stations de recharge hydrogène.

En 2024, le fabricant savoyard prévoit la mise en service de plusieurs stations de plus de 1 tonne. L’un des faits marquants sera aussi la création de l’Atawey Academy. L’entreprise, qui avait 92 salariés fin 2023 et en aura 150 en 2025, souhaite se doter d’un outil intégré pour favoriser la montée en compétences et la cohésion de ses équipes et permettre de formaliser et pérenniser la transmission des savoirs de l’entreprise.

Vous voulez en savoir plus sur Atawey et son engagement dans la mobilité hydrogène ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Atawey ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2