Universal Hydrogen inaugure son siège européen à Toulouse

La compagnie californienne a installé son siège européen au pied des pistes de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. Un site incontournable pour préparer l’avenir de l’aviation décarbonée.

En présence de personnalités, dont la Présidente de la région Occitanie, Carole Delga, Universal Hydrogen a donc inauguré ce mois-ci son siège européen. Il se situe au hangar B16, qui a a vu naître le Guppy ou la Caravelle. C’est sur ce site historique que la société, créée par l’ancien responsable technique d’Airbus, Paul Eremenko, entend écrire une nouvelle page d’histoire de l’aviation. « Nous voulons conforter Toulouse comme un leader dans l’innovation aéronautique et positionner la région comme un hub en pointe dans la préservation du climat », a commenté Pierre Farjounel, le patron de l’Europe de la start-up.

Universal Hydrogen a développé des capsules d’hydrogène liquide qui peuvent être intégrées à des avions existants. Le créneau choisi est celui du retrofit, avec un kit pouvant convertir un ATR72 ou un Dash-8 à l’hydrogène. La compagnie a d’ailleurs signé des accords en ce sens avec Connect Airlines et Avmax.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting