Déjà 74 membres pour l’alliance aéro zéro CO2

La Commission Européenne a publié aujourd’hui la liste des premiers membres de l’Alliance pour l’aviation à émissions nulles (AZEA). On y retrouve des acteurs engagés dans l’hydrogène parmi les 74 membres.

Sans surprise, on retrouve des acteurs comme Airbus, Easyjet, le DLR (l’agence spatiale et aéronautique allemande), Rolls-Royce, Safran, Daher, Pipistrel, Zero Avia, et tout un pan de l’écosystème toulousain avec la start-up Bleu Spirit Aero (fondée par un ancien de Dassault, Olivier Savin), Beyond Aero, Universal Hydrogen ou encore la firme H3 Dynamics (drones). Air Liquide et Linde sont aussi sur les rangs pour la fourniture de l’hydrogène. Côté français, l’ONERA et le cluster Normandie AeroEspace font également partie de la liste.

A noter que l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne (AESA) et Eurocontrol, l’organisation européenne de gestion du trafic aérien, ont rejoint l’Alliance.

Les travaux de l’Alliance porteront sur plusieurs aspects liés aux besoins en carburant et en infrastructures des aéronefs fonctionnant à l’hydrogène et aux aéronefs électriques dans les aéroports, à l’approvisionnement en carburants renouvelables et en électricité, à la normalisation et à la certification, aux pratiques pour les exploitants de compagnies aériennes et à la gestion du trafic aérien.

L’AZEA tiendra sa première assemblée générale le 14 novembre 2022 à Bruxelles

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting