Ballard et Linamar s’allient dans la mobilité H2

Encore une alliance dans la mobilité hydrogène. Cette fois, il s’agit d’un deal entre Ballard et le groupe Linamar, qui produit des composants moteur pour l’industrie automobile (engrenages, essieux électriques) ainsi que des nacelles (Skyjack) et des engins agricoles (MacDon). Leur alliance vise à répondre aux besoins des véhicules routiers pesant jusqu’à 5 tonnes, en Amérique du Nord comme en Europe.

Le fabricant canadien fournira la pile, tandis que son compatriote se chargera du châssis roulant, des réservoirs et de l’assemblage. Les deux sociétés regardent la possibilité de créer une coentreprise, afin de proposer une plateforme interchangeable. Elles pourraient ainsi fournir la technologie pour des voitures, des SUV, des utilitaires et des petits camions.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting