Ballard : des plaques bipolaires 70 % moins chères en 2025

plaques bipolaires Ballard
Ballard : des plaques bipolaires 70 % moins chères en 2025

Ballard, le fabricant de piles à combustible, met en place un plan visant à réduire les coûts des plaques bipolaires de nouvelle génération, tout en augmentant les capacités de production. Le projet va déboucher sur de la production en série fin 2025.

L’industriel canadien a mis au point des plaques bipolaires en graphite dont la technologie est exclusive. Il faut savoir que les plaques représentent les composants les plus chers après l’assemblage de membranes. La nouvelle génération de plaques bipolaires fait appel à des couches minces et flexibles de graphite. Ce procédé permet de réduire considérablement les matériaux (45 % de réduction pour les matières premières) utilisés pour les plaques, tout en permettant des empilements à haute densité de puissance. Cet élément est important, et c’est la raison pour laquelle ces plaques bipolaires en graphite sont adaptées pour la mobilité lourde. Elles présentent l’avantage d’une durée de vie plus longue, une réutilisation possible en fin de vie de la pile et une densité de puissance élevée (4 Kw/L), tout en étant moins chères.

À ce propos, grâce à un nouveau process de fabrication (automatisé et moins consommateur d’énergie et d’eau) et avec le concours de fournisseurs de nouveaux matériaux, Ballard annonce une réduction des coûts des plaques bipolaires pouvant aller jusqu’à 70 %. Il vise l’objectif de 5 dollars du kW fixé par le Département de l’Energie Américain pour les plaques bipolaires.

Outre ces plaques moins chères, le process va permettre d’augmenter les capacités de production par un facteur 10. L’industriel canadien va investir 18 millions dans ce projet.

Vous voulez en savoir plus sur Ballard et sur les plaques bipolaires ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez lire notre dernier article sur Ballard ici et notre dernier article sur les plaques bipolaires .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène