Barbara Pompili chez Alstom

Barbara Pompili Alstom

La ministre de l’écologie, Barbara Pompili, se rend aujourd’hui en Occitanie, où elle doit aller visiter le site d’Alstom à Tarbes. Centre d’excellence consacré aux systèmes de traction, il a été impliqué dans la conception du Coradia iLint à hydrogène.

« L’entreprise française innove notamment dans le secteur des trains alimentés par des piles à l’hydrogène », rappelle le ministère. « Alstom incarne ainsi l’ambition du plan d’investissement France 2030, qui mobilise 2 milliards d’euros pour faire de la France le leader d’hydrogène vert ».

Alstom possède deux trains Coradia iLint de présérie, et avec plus de 200.000 km de kilométrage cumulé, l’iLint est déjà qualifié en Allemagne et en Autriche. L’expérience acquise dans ces deux pays européens permet au groupe de proposer un système hydrogène complet et optimisé qui comprend le matériel roulant, la maintenance et l’approvisionnement en hydrogène via un partenaire externe.

Au total, Alstom a actuellement quatre contrats pour des trains régionaux alimentés par des piles à hydrogène. Deux sont en Allemagne, le premier pour 14 Coradia iLint dans la région de Basse-Saxe. Le second pour 27 Coradia iLint dans l’agglomération de Francfort. Finalement, le troisième contrat vient d’Italie où nous construisons 6 Coradia Stream hydrogène dans la région de Lombardie. Tandis que le quatrième est en France pour 12 trains à hydrogène Coradia Polyvalent répartis dans quatre régions françaises différentes.

Vous voulez en savoir plus sur Alstom ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct ».
2) « Votre newsletter hebdo ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2