Le patron de BMW plaide pour une diversité énergétique

BMW voiture à hydrogène - diversité énergétique
Le patron de BMW plaide pour une diversité énergétique

A l’occasion de la présentation des résultats de l’entreprise, Olivier Zipse a réaffirmé qu’il n’ y a pas de solution unique et qu’il faut plusieurs solutions technologiques pour la mobilité. L’hydrogène en fait partie.

Le patron de BMW, qui a fait un séjour en Asie – d’abord en Chine puis au Japon pour le salon de Tokyo – considère que chaque pays a sa législation. Et elles sont très différentes dans un monde « multi facettes », souligne-t-il. En Chine, on voit surtout des voitures électriques. Toutefois, Oliver Zipse fait remarquer que les hybrides rechargeables jouent un rôle, tout comme les véhicules à hydrogène. Et il rapporte qu’à Pékin un grand nombre de taxis roulent déjà à l’hydrogène.

Au Japon, c’est plutôt l’hybride qui domine et dans une large mesure le moteur à combustion interne. Mais, on a pu voir au salon des concepts et des modèles électriques. Par ailleurs, dans un pays par tradition ouvert à l’hydrogène, l’iX5 Hydrogen de BMW a reçu un bon accueil. Ce véhicule a été déployé en Europe, en Chine, en Corée, au Japon, aux USA et au Moyen-Orient.

Pour le constructeur allemand, c’est la technologie qui doit permettre de décarboner. Mais pas une technologie unique. La marque à l’hélice a indiqué que plus de la moitié des véhicules vendus sera électrique avant 2030.

Vous voulez en savoir plus sur BMW et la diversité énergétique plaidée par l’entreprise ? Alors nos derniers articles sur le groupe allemand devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur BMW ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde