Bosch devient fournisseur de Cellcentric (Daimler-Volvo)

Bosch Cellcentric Daimler Volvo

L’annonce vient du groupe allemand. En effet, Bosch affirme avoir conclu un accord de long terme avec Cellcentric, la joint-venture de Daimler et Volvo. Il va leur fournir des compresseurs à air électriques : un composant de pointe qu’il va associer avec l’électronique de puissance. Prévu dans des gammes de 20 à 30 kW, ce produit va entrer dans la composition des piles à combustible qui se destinent au transport routier mais aussi à des applications stationnaires. La production en grande série est planifiée pour le milieu de la décennie.

Le compresseur de Bosch tourne à 100 000 tours/mn. La difficulté va être de fabriquer à large échelle ce produit, sachant que la complexité est comparable à celle d’une injection directe pour les moteurs Diesel. Pas moins de 15 équipes venant de tous les secteurs de Bosch ont collaboré pour développer ce produit.

D’ailleurs, l’équipementier allemand est convaincu par l’hydrogène. Il a d’ailleurs décidé d’investir 1 milliard d’euros sur la période 2021/2024.

Vous voulez en savoir plus sur Bosch ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2