Bosch va produire des PAC en Chine

Bosch PAC Chine

Selon Automotive News, Bosch a débuté la construction d’un centre de développement de piles à combustible (PAC) en Chine, à Wuxi, en vue d’approvisionner le marché local émergent des véhicules à hydrogène. Le centre doit débuter son activité en 2021. Il sera le premier centre de développement de piles à combustible de Bosch hors d’Allemagne. Son activité sera centrée sur la production de piles et de composants clés comme l’injection d’hydrogène et les compresseurs.

Le choix de ce pays est une évidence pour le groupe. Un nombre croissant de constructeurs locaux d’autobus ont développé des modèles à pile à combustible ces dernières années. Quant aux ventes de véhicules à hydrogène (en quasi-totalité des autobus), elles ont rapidement augmenté en Chine. Selon l’association chinoise des constructeurs d’automobiles (CAAM), 1 327 véhicules à pile à combustible ont été vendus sur le marché chinois sur les dix premiers mois de 2019, soit huit fois plus que l’année précédente.

Vous voulez en savoir plus sur Bosch ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde