BP impliqué dans un projet d’hydrogène vert en Allemagne

BP et Ørsted ont signé une lettre d’intention dans le but de développer un projet de production à l’échelle industrielle d’hydrogène vert, baptisé projet Lingen Green Hydrogen. Dans ce cadre, les deux entreprises veulent construire un électrolyseur initial de 50 mégawatts (MW) ainsi que l’infrastructure associée, au sein de la raffinerie de BP Lingen, dans le nord-ouest de l’Allemagne.

L’électrolyseur sera alimenté par l’énergie renouvelable générée par un parc éolien offshore d’Ørsted en mer du Nord. L’hydrogène produit sera utilisé dans la raffinerie, où il pourra remplacer à hauteur de 20 % de l’hydrogène gris obtenu à partir d’énergies fossiles. De quoi éviter le rejet de 80 000 tonnes de CO2 par an.

BP et Ørsted pourraient prendre une décision finale d’investissement (FID) début 2022 pour une mise en route du projet d’ici 2024. S’il aboutit, la capacité de production d’hydrogène vert est fixée à terme à 500 MW.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT