Des capsules amovibles pour le HUV de NAMX

Le nouveau SUV à hydrogène conçu par NAMX et Pininfarina innove par des capsules amovibles pour renforcer l’autonomie.

Un nouveau SUV à hydrogène ? Et alors ? Il se trouve que le HUV de NAMX est la première voiture au monde alimentée pour partie par un système breveté de réservoirs amovibles qui promet de faciliter l’accès à l’hydrogène. Le réservoir principal est en effet complété d’un jeu de six capsules pour une autonomie totale qui atteint 800 kilomètres. Ces capsules se remplacent en 30 secondes.

L’usage de capsules comme réservoirs secondaires constitue une innovation de rupture qui ouvre la voie au déploiement à grande échelle de l’hydrogène pour les véhicules particuliers à travers un nouveau modèle de distribution énergétique totalement décentralisé et à la demande. Il sera possible de faire la recharge de ces capsules au bureau ou à domicile.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting