C’est parti pour EKPO (Plastic Omnium-ElringKlinger)

EKPO Plastic Omnium ElringKlinger

EKPO Fuel Cell Technologies, la coentreprise entre ElringKlinger (60 %) et Plastic Omnium (40 %), est désormais opérationnelle. La structure a reçu le feu vert des autorités de la concurrence. La nouvelle société commune propose une offre de piles à combustible et de composants pour une large gamme d’applications. Elle concentrera son développement d’abord sur les véhicules commerciaux et les bus, puis sur les véhicules particuliers. Les véhicules spéciaux, les trains et bateaux entrent également dans son champ d’activité.

Les deux partenaires disposent de l’usine de Dettingen/Erms (Bade-Wurtemberg, Allemagne) qui a déjà une capacité industrielle de 10 000 piles à combustibles par an, ainsi que les moyens de production de ses composants clés, comme les plaques bipolaires ou les modules de connexion. EKPO Fuel Cell Technologies investira pour monter en puissance et atteindre une part de marché dans les piles à combustible de 10 % à 15 % en 2030.

EKPO commence dès aujourd’hui ses opérations

« Nous nous réjouissons qu’EKPO commence dès aujourd’hui ses opérations. Il existe un potentiel de marché énorme dans l’hydrogène, qui conforte notre objectif d’un chiffre d’affaires en 2030 compris entre 700 millions d’euros et 1 milliard », commentent les directeurs généraux des deux sociétés mères, Laurent Favre et le Dr. Stefan Wolf.

Le management de la société commune est assuré par 3 directeurs généraux. Armin Diez (58 ans), précédemment en charge de l’activité pile à combustible d’ElringKlinger, devient responsable des opérations. Julien Etienne (43 ans), issu de Plastic Omnium New Energies, dirige les ventes, le marketing et la gestion des programmes. Dr. Gernot Stellberger (40 ans), en charge de la stratégie, des fusions-acquisitions et de l’innovation chez ElringKlinger, prend également la responsabilité des finances et de la stratégie d’EKPO.

Conformément à l’accord signé en octobre 2020, Plastic Omnium acquiert aussi le contrôle d’ElringKlinger Fuelcell Systems Austria GmbH (EKAT), filiale autrichienne d’ElringKlinger spécialisée dans les systèmes à hydrogène intégrés. Cette opération renforce l’expertise du groupe français en matière de contrôle de l’énergie dans les systèmes de piles à combustible.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde