Sinopec a démarré le plus gros site d’hydrogène vert de Chine

Chine hydrogène vert

Sinopec a démarré le plus gros site d’hydrogène vert de Chine

Depuis le début de l’été, le groupe pétrolier chinois a démarré son projet-pilote de la ville de Kuqa, dans la province du Xinjiang. C’est le plus gros site de conversion d’énergie solaire en hydrogène dans le monde

Excusez du peu : pas moins de 52 électrolyseurs sont utilisés pour faire de l’hydrogène vert, avec un volume de 20 000 tonnes par an. Ce site va servir à décarboner la production d’électricité pour les besoins de Sinopec, avec une réduction à la clé de 485 000 tonnes de CO2 par an.

Le projet, qui a nécessité un investissement de 3 milliards de yuans (417 millions de dollars), comprend une centrale photovoltaïque de 300 mégawatts, une usine d’électrolyse et un parc de stockage d’hydrogène d’une capacité de 210 000 mètres cubes. A noter que le groupe a prévu des pipelines d’hydrogène, capables de transporter 28 000 mètres cubes par heure.

Sinopec se veut le champion de l’hydrogène en Chine. Il a lancé cette année un autre méga-site en Mongolie intérieure, qui va délivrer 30 000 tonnes métriques par an. La capacité totale atteint désormais 4,5 millions de tonnes.

Vous voulez en savoir plus sur l’hydrogène vert et la Chine ? Alors nos 2 derniers articles sur le sujet devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde