Philippe Croizon au Dakar avec un buggy H2 de GCK

C’est une première mondiale : l’aventurier amputé des 4 membres participera au Rallye Dakar en 2024 au volant d’un buggy à hydrogène.

C’était son rêve et il devient réalité. Philippe Croizon va en effet s’aligner au départ du rallye avec un véhicule H2 préparé par Green Corp Konnection (GCK) Motorsport. C’est donc avec détermination et enthousiasme qu’il aborde ce nouveau challenge : « Je suis très heureux de rejoindre cette aventure et de devenir le premier pilote à participer au Rallye Dakar avec un véhicule hydrogène développé par les équipes de GCK Motorsport ! Ensemble nous allons vaincre l’impossible en étant capable autrement. Je suis fier de relever ce défi à la fois sportif et technologique dans l’une des courses les plus difficiles au monde ».

Ce véhicule est désormais entré en phase d’essais afin d’être présent sur quelques spéciales du Dakar 2023 avant d’être préparé spécialement pour Philippe Croizon qui participera à la course entière en janvier 2024 après avoir suivi un programme d’essais bien défini.

Le buggy sera équipé d’une pile à combustible de 200kW, alimentée par de l’hydrogène à 700 bars, dont le volume final de 30 kg sera stocké dans quatre réservoirs certifiés R134. Elle fournit 200kW de puissance.

Pour Guerlain Chicherit, Président de GCK : « C’est une immense fierté d’avoir Philippe Croizon comme coéquipier au sein de GCK Motorsport. J’ai participé suffisamment de fois au Dakar pour savoir que c’est la course la plus dure au monde. Je reste donc admiratif devant la volonté hors du commun et le parcours exceptionnel de Philippe. A travers lui, le Groupe GCK démontre une nouvelle fois ses valeurs de dépassement et d’innovation qui sont au cœur de notre projet industriel ».

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting