Dijon accueillera les prochaines Journées Hydrogène

Dijon journées hydrogène

Bye bye Pau. Le Président de France Hydrogène a annoncé hier que Dijon accueillera en 2024 la 11ème édition des Journées Hydrogène dans les territoires.

La candidature était portée par la métropole de Dijon et la région Bourgogne Franche-Comté. C’est une satisfaction pour un grand territoire qui s’investit depuis longtemps dans l’hydrogène. Et pour Dijon, c’est une seconde bonne nouvelle, la ville ayant été choisie pour accueillir l’an prochain le Congrès mondial du vin.

Pour en revenir à l’hydrogène, Dijon porte un projet hydrogène à 100 M€, qui s’apprête à entrer dans sa phase opérationnelle. Selon le Bien Public, deux bennes à ordures ménagères (BOM) roulant à ce carburant sont déjà arrivées. Il faut maintenant installer l’électrolyseur, en cours de tests, sur la station nord, vers Valmy. « Nous produirons de l’hydrogène vert (par électrolyse en dissociant l’hydrogène et l’oxygène de la molécule d’eau), c’est en cela que notre projet est particulièrement ambitieux », rappelle le maire de Dijon et président de la métropole François Rebsamen. Qui ajoute : « Je soutiens totalement le président de la République dans sa volonté de reconquête industrielle de notre pays ».

Vous voulez en savoir plus sur Dijon ? Vous pouvez lire notre dernier article sur la métropole ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute