Une nouvelle commande d’électrolyseur pour Elogen en Corée

Elogen Corée électrolyseur

Elogen, filiale du groupe GTT, annonce la signature d’un nouveau contrat avec Valmax pour une commande d’un électrolyseur à destination de la Corée. Cet électrolyseur à membrane échangeuse de protons bénéficiera d’une puissance de 2,5 MW.

Il s’agit du deuxième contrat signé entre Elogen et Valmax dans le cadre de l’accord de collaboration signé en mai 2022 pour la fourniture d’électrolyseurs en Corée du Sud destinés à la production d’hydrogène vert (lire notre précédent article). La commande porte sur un produit d’une capacité de production allant jusqu’à 1 tonne d’hydrogène par jour. Cet électrolyseur est partie intégrante d’un projet de mobilité situé à Buan, dans la province de Jeolla du Nord.

Le consortium du projet* a été sélectionné en 2022 comme le premier des « projets de base pour la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau » par le ministère coréen du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie. Valmax assemblera sur place l’électrolyseur, qu’Elogen livrera à Buan (Ouest de la Corée du Sud) en 2025.

*composé du Jeonbuk Techno Park de Buan, Korea Hydro & Nuclear Power, Hyundai Engineering & Construction, Techcross Water & Energy et Techcross Environmental Service

Vous voulez en savoir plus sur Elogen ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez lire sur l’électrolyseur qu’Elogen a livré à Symbio ici et sur la massification de la production de ses électrolyseurs PEM .

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT