Enagas et Hy24 accélèrent dans l’hydrogène vert

La plateforme d’investissement Hy24 a signé un accord avec Enagás, l’exploitant du réseau de gaz espagnol. Le deal porte sur sa filiale de conversion des énergies renouvelables en hydrogène.

A travers son fonds Clean H2 Infra Fund, Hy24* entre au capital de Enagás Renovable à hauteur de 30% tandis que la maison mère conserve 70%. La société est l’une des plus grandes plateformes européennes de conversion des énergies renouvelables en gaz avec un portefeuille de plus de 50 projets à travers l’Espagne dans les secteurs des gaz renouvelables et de la décarbonisation. Les projets les plus avancés représentent ensemble plus de 750 MW d’électrolyse avec une mise en opération prévue entre 2023 et 2026.

Cela représente environ 20% des objectifs de la péninsule ibérique en capacité installée d’hydrogène vert d’ici 2030.

Avec ce portefeuille de projets, Enagás Renovable s’aligne avec la feuille de route du gouvernement espagnol pour l’hydrogène et le biogaz. L’entreprise a déjà conduit plusieurs tests sur des sites de production d’hydrogène décarboné par électrolyse, dont le site « Green Hysland » – le futur premier territoire H2 d’Espagne – situé à Majorque et dont la mise en service est prévue cette année.

*(co-entreprise entre Ardian et FiveT Hydrogen)

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting