Energy Observer fête ses 2 ans

Il y a tout juste 2 ans, le 14 avril 2017, le premier navire hydrogène autour du monde touchait l’eau pour la première fois après un chantier de plusieurs années. L’événement s’est déroulé à Saint-Malo, en présence d’un nombreux public et des partenaires de l’expédition.

Depuis, ce sont plus de 10 000 milles nautiques qui ont été parcourus en France, en Méditerranée puis à présent en Europe du Nord, sans émettre de gaz à effet de serre ni de particules fines, grâce à un mix d’énergies renouvelables couplé à un système de stockage hydrogène, inédit sur un bateau.

Cette Odyssée pour le futur, qui se double d’un un tour du monde à la rencontre des solutions pour la planète, a suscité l’intérêt du public, des entreprises et des collectivités pour ce projet. Mais surtout, il a prouvé que l’hydrogène et les énergies renouvelables sont des solutions viables pour un futur et une mobilité plus propre, en mer comme à terre. Il faut noter qu’Energy Observer a reçu le Haut Patronage du Président de la République française, Emmanuel Macron, ainsi que le soutien officiel de l’Union Européenne, de l’UNESCO et de l’IRENA.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting