Borne : la France veut être leader dans l’hydrogène

A l’occasion d’un déplacement dans l’Oise, chez Plastic Omnium, la Première Ministre a pris la parole sur le plan H2.

Élisabeth Borne était en visite, ce mercredi 28, sur le site Alphatech de Plastic Omnium à Compiègne (Oise). Accompagnée des ministres Bruno Le Maire, Agnès Pannier-Runacher, Roland Lescure et Laurence Bonne, elle a présenté la stratégie hydrogène de la France dans le cadre du plan d’investissement France 2030.

La Première ministre a insisté sur « la nécessité de reconquérir notre souveraineté et d’accélérer notre sortie des énergies fossiles​. Nous avons besoin d’une énergie compétitive, durable et souveraine… Avec l’hydrogène nous pourrons décarboner massivement notre économie​ », a-t-elle encore déclaré. Élisabeth Borne a rappelé que 9 milliards d’euros allaient être investis entre 2020 et 2030 et que d’ici là, 100 000 à 150 000 emplois pourraient être créés.

La cheffe du gouvernement envisage un déploiement massif de l’hydrogène dans tous les secteurs, sur tout le territoire​. Elle a ainsi évoqué dix projets français qui ont été sélectionnés au niveau européen (IPCEI) pour bénéficier d’un investissement. Ils seront répartis dans sept régions et créeront 5 200 emplois directs sur le territoire.

« Avec l’hydrogène décarboné, la France a fait le choix de l’emploi, de la souveraineté et la neutralité carbone »​, a conclu Élisabeth Borne qui veut faire de la France « un leader européen et mondial ​du secteur ».

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde