GCK : nouvelle levée de fonds et nouvelle gouvernance

GCK : nouvelle levée de fonds et nouvelle gouvernance

Après celle d’août dernier, le groupe GCK a procédé début février à une nouvelle levée de fonds « significative » sur la base d’une augmentation de capital et de la mise en place d’un financement bancaire. Il renforce ainsi son actionnariat et s’enrichit d’un comité stratégique.

Cette opération est marquée par l’entrée au capital de GCK d’un nouvel actionnaire stratégique, AMINVEST, le véhicule d’accompagnement d’Amaury Mulliez autour des Mobilités d’avenir, l’Environnement, l’Education et les Technologies (MEET). En outre, le Crédit Agricole Centre France, la Banque Populaire Aura, la Caisse d’Épargne Auvergne Limousin et la Caisse d’Épargne Aura affirment leur confiance dans le groupe à travers la mise en place d’un financement bancaire.

En parallèle, GCK fait évoluer sa gouvernance. La direction opérationnelle continuera d’être assurée par Éric Boudot qui occupera également la fonction de Président du groupe. Un comité stratégique composé de Guerlain Chicherit (GCK compétition), d’Éric Boudot, d’un représentant d’AMINVEST et de Christian Contzen*, ancien Président de Renault Sport Technologies, aura pour mission de fixer les axes stratégiques et de veiller à la bonne marche du projet.

Avec ces évolutions, GCK se donne des moyens supplémentaires pour intensifier son développement industriel et conforter sa position de référent de la décarbonation des transports. Dans l’hydrogène, le groupe propose à la fois la pile à combustible et le moteur à combustion dans ses solutions de retrofit, ainsi que la distribution.

*Il est également au comité stratégique d’EODev, la filiale d’Energy Observer qui développe des range extender pour bateaux (avec pile à combustible Toyota) et des groupes électrogènes.

Vous voulez en savoir plus sur GCK ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde