Haffner Energy prépare sa montée en puissance

Haffner Energy résultat

La PME française Haffner Energy présente un résultat net négatif (-16,5 millions d’euros), mais le carnet de commandes est solide. Elle mise également sur les carburants d’aviation durables.

Rendez-vous en 2024 pour une forte augmentation du chiffre d’affaires (lequel devrait atteindre 250 millions en 2027). En attendant, la société fait valoir que son carnet de commandes s’est fortement étoffé. Il y a eu la signature de trois commandes avec CARBONLOOP, pour un montant total de 14,9 millions d’euros : un pour du gaz renouvelable dans les Yvelines et deux autres portant sur la production d’un cumul de 450 tonnes d’hydrogène par an destiné à la mobilité lourde pour deux sites français. Ces prises de commandes s’ajoutent au contrat de juillet 2020 avec R-Hynoca à Strasbourg et portent le carnet de commandes total à 17,5 millions d’euros au 31 mars 2023.

Le premier contrat SYNOCA avec CARBONLOOP a commencé à être déployé et a donné lieu à la reconnaissance de 303 K€ de chiffre d’affaires au 31 mars 2023.

Afin de soutenir la forte croissance attendue de son activité, Haffner Energy a mené une politique active de recrutement, avec 48 embauches au cours de l’exercice. La structure compte 72 personnes, ce qui a entraîné une hausse des charges externes.

Un gros potentiel aux Etats-Unis

Mais, pour le PDG, le meilleur reste à venir. « L’évolution du contexte réglementaire, notre feuille de route technologique et l’acquisition récente de la société industrielle Jacquier soutiennent ces objectifs, déclare Philippe Haffner. « Notre nouvelle organisation traduit également nos ambitions aux Etats-Unis, portées par les opportunités que nous offre l’IRA (Inflation Reduction Act). Grâce à notre technologie unique, nous nous engageons également résolument sur le développement des carburants d’aviation durables », conclut-il.

Vous voulez en savoir plus sur Haffner Energy ? Notre dernier article sur le groupe devrait donc vous intéresser.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2