Les commandes s’accélèrent pour Haffner Energy

La PME de la Marne vient de conclure deux contrats avec Carbonloop pour son procédé Hynoca. Elle s’attend d’ailleurs à une augmentation considérable de son chiffre d’affaires.

Au 31 mars, Haffner Energy revendiquait un carnet de commandes ferme de 17,5 millions d’euros. La société a notamment signé avec Carbonloop (une société spécialisée dans la décarbonation de l’industrie et incubée par le fonds d’investissement Kouros) deux contrats significatifs portant sur la production d’un cumul de 450 tonnes d’hydrogène par an destiné à la mobilité lourde.

Chaque site permettra, à partir de 7.000 tonnes de résidus de biomasse, de produire chaque année, 225 tonnes d’hydrogène, 1.100 tonnes de biochar et de séquestrer environ 2.400 t CO2e, certifiées par des crédits carbone. L’hydrogène sera commercialisé à Hyliko (une autre société du Groupe Kouros) qui le distribuera dans son réseau de stations-service à destination des poids lourds. Quant au biochar, qui est un engrais naturel, il sera commercialisé auprès de la filière agricole.

Le premier site opéré par Carbonloop sera localisé à Villabé (Essonne), à proximité de la station de distribution d’Hyliko, idéalement située le long de l’A6, au Sud de Paris. Le second site sera dévoilé dans le courant de l’année.

D’autres commandes sont attendues prochainement. Haffner Energy s’attend donc à une forte progression de son chiffre d’affaires d’ici mars 2024 (par rapport à celui de 0,3 million estimé pour l’exercice 2022/23). La société, qui prévoit de s’installer aux Etats-Unis, mise sur sa technologie Synoca qui permet la production d’e-fuels et de carburant d’aviation durable.

Si vous voulez en savoir plus sur Haffner Energy, vous pouvez consulter notre dernier article sur l’entreprise ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde