Hopium se dote d’un nouveau banc de test conçu en interne

Hopium banc test
Hopium se dote d’un nouveau banc de test conçu en interne

Placée en redressement judiciaire et engagée dans une course contre la montre, la start-up poursuit sa feuille de route. Elle annonce le montage du banc d’essai pour la pile à combustible de 100 kW.

Les moyens d’essai utilisés par Hopium sont des bancs sur-mesure, intégralement conçus en interne. Ils intègrent l’ensemble du système, à savoir la pile, les logiciels propriétaires et les auxiliaires (compresseurs, pompes, humidificateur, filtres …). Ils ont servi jusqu’à présent à des tests sur des piles de 15kW, avec une simulation en conditions réelles.

Ce nouveau banc change d’échelle, car il est calibré pour un système de 100 kW destiné à la mobilité lourde. Il intègrera l’ensemble des logiciels développés en interne par Hopium, préfigurant ceux qui seront présents dans les solutions de série à venir. Ils assurent le contrôle-commande des piles ainsi que le contrôle et le suivi des bancs d’essai, même à distance. Ce dernier point permet à tous les ingénieurs d’Hopium de suivre en temps réel les résultats des essais en cours, quel que soit le lieu où ils se trouvent.

Les tests sur banc sont calés en juillet. Cette nouvelle étape permet à Hopium de préparer une commercialisation de sa technologie pour le 1er trimestre 2025.

Vous voulez en savoir plus sur Hopium et son banc de test ? Alors nos derniers articles sur la start-up devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Hopium ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde