Hopium Machina : une berline française et haut de gamme à l’hydrogène

Hopium Machina berline hydrogène
Hopium Machina : une berline à hydrogène

Surprise ! Le pilote Olivier Lombard, qui participe au développement de MissionH24*, et qui a bouclé pour la deuxième année de suite un tour de circuit en ouverture des 24 H du Mans, lance une nouvelle marque de voitures. Elle a pour nom Hopium et fait partie du groupe Hydrogen Motive Company (HMC), qui ambitionne de devenir un acteur de référence mondiale de la mobilité hydrogène avec l’objectif de réaliser 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2030.

Plusieurs investisseurs, dont l’identité reste confidentielle, ont rejoint la structure. Hopium est basé en France et veut fédérer tout un écosystème autour de l’hydrogène. Cela fait au moins deux ans qu’Olivier Lombard réfléchit à ce projet. Il connaît bien le secteur car il teste les prototypes à hydrogène de GreenGT depuis 2013. Son souhait était donc de développer la première berline haut-de-gamme à l’hydrogène.

L’Hopium Machina revendique une puissance de 500 ch et une autonomie de 1 000 km. La marque promet « un temps record de remplissage de 3 mn », ainsi que de « la performance, une hyper connectivité, de la sécurité et de l’ergonomie », « en combinant un habitacle à la fois confortable et sportif et un design unique ». Un premier prototype sera présenté d’ici juin 2021, sachant que la sortie sur le marché est prévue en 2026.

Une berline haut de gamme

Ce n’est pas tout à fait « l’Hopium du peuple » avec un prix estimé entre 120 et 140 000 euros. Mais, c’est un tarif somme toute dans la lignée de GT électriques. Et à ce jour, une place reste à prendre car personne ne propose de modèle comparable, à part Pininfarina (qui a développé la H2 Speed et a un partenariat avec le jeune constructeur chinois Grove Hydrogen Automotive pour développer un véhicule) et RG (Roland Gumpert avec la Nathalie avec pile à méthanol qui doit sortir en 2021).

Les véhicules de cette jeune marque seront produits en France, son premier marché avant un déploiement en Europe, en Chine, en Corée du sud, au Japon et aux États-Unis.

*Une initiative commune à l’ACO et à GreenGT pour préparer l’arrivée de l’hydrogène en 2024 aux 24 heures du Mans

Vous voulez en savoir plus sur Hopium ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.

1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde