Hopium déjà à l’assaut de routes virtuelles avec les Hy-Roads

Poussé par le pilote Olivier Lombard, le projet de marque haut de gamme et à l’hydrogène, poursuit sa route. Et de façon virtuelle pour le moment… A travers le site Hy-road.com, Hopium propose de prendre virtuellement la route aux quatre coins du globe. Des États-Unis au Japon, en passant par l’Islande, l’Afrique du Sud ou le Pakistan, on peut sillonner une trentaine de routes, au pied de sommets  enneigés ou entre les dunes de déserts arides. C’est une façon de voyager et d’embarquer à à bord de la Machina (le nom de la future berline H2), dont on devine seulement les yeux à travers sa signature lumineuse.

Les premières routes référencées sur cette plateforme interactive sont également dévoilées au format Reels sur le compte Instagram de la marque (@hopiumofficial), et s’enrichiront de nouvelles destinations dans le futur.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting