Hopium : la région Normandie accorde un prêt de 2 M€

Hopium région Normandie prêt

Une aide exceptionnelle a été accordée afin que le jeune constructeur puisse développer son projet et mener à bien l’industrialisation de sa voiture à hydrogène près de Vernon.

Une Commission Permanente exceptionnelle de la Région Normandie s’est tenue ce vendredi à Caen, afin de permettre le vote d’une aide de 2 millions d’euros pour Hopium. La situation financière de l’entreprise a fait l’objet de nombreuses discussions et réunions. Et c’est sous forme la forme d’un prêt à taux nul, remboursable au bout de 18 mois, que la région a choisi d’apporter un soutien financier. « Au travers de cette aide exceptionnelle qui doit permettre à l’entreprise de poursuivre sa croissance dans un marché mondial très concurrentiel, la Région réaffirme sa volonté de soutenir le développement industriel de son territoire et de porter une véritable ambition pour le rayonnement de la filière hydrogène normande », a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie. Lequel souligne que le constructeur développe « une pile à combustible absolument révolutionnaire », avec « d’éminents chercheurs et ingénieurs (qui) sont en train de trouver une solution qui correspond à un saut technologique considérable ».

« C’est une belle journée pour Hopium », a déclaré Sylvain Laurent, directeur général de l’entreprise.

On se souvient qu’en septembre dernier, la société avait annoncé l’implantation de sa future usine et d’un centre de recherche près de Vernon, avec 1 500 emplois à la clé. Sur un terrain de 35 hectares, la société devait démarrer en 2025 la production de la Machina avec une une capacité de 20 000 véhicules par an. Le calendrier a toutefois peu de chances d’être tenu.

Selon la Région Normandie, « cette aide financière permettra ainsi à l’entreprise de poursuivre ses travaux de R&D et d’assumer la réorientation stratégique de son modèle commercial et économique dans l’attente de la validation de la concrétisation de ses nouvelles relations partenariales et des levées de fonds associée à ses nouveaux besoins. Elle permettra également localement la création de 28 emplois dans un secteur d’activité stratégique ».

Cette aide exceptionnelle montre que la région croit au projet. Elle e a d’ailleurs prévu, quand ce sera possible, de rentrer au capital d’Hopium.

Sources : Ouest France, Paris-Normandie, France Bleu.

Vous voulez en savoir plus sur Hopium ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde