HRS cède une partie de son capital

HRS cède son capital

L’actionnaire majoritaire de HRS cède une partie de son capital. Une opération qui a permis de faire entrer au capital des investisseurs et des particuliers.

PDG et premier actionnaire à travers la holding HR, Hassen Rachedi a donc cédé 834 582 actions HRS au prix de 24 euros par action, à des investisseurs institutionnels par voie de placements privés accélérés et à des particuliers en France (près de 20 %). L’offre au public s’est faite sur la plateforme PrimaryBid.

À l’issue du règlement-livraison des actions cédées, prévu le 13 février 2023, Holding HR détiendra 10 180 680 actions HRS, correspondant à 67 % du capital social et représentant 80,3 % des droits de vote.

« Cette opération avait notamment pour objectif d’accroître sans dilution la liquidité du titre HRS, de permettre aux actionnaires existants de renforcer leur position et d’ouvrir le capital de HRS à de nouveaux actionnaires », justifie le PDG de l’entreprise. Lequel reste Président, actionnaire majoritaire et réitère sa volonté de s’inscrire sur le long terme dans le développement de HRS.

Vous voulez en savoir plus sur HRS ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

BFC H2 VERT