HRS va entrer en bourse

HRS entrer en bourse

Hydrogen Refueling Solutions (HRS, ex-TSM) va entrer en bourse. Pariant sur une explosion de la mobilité à l’hydrogène sur les 20 prochaines années, la société grenobloise, qui fabrique et installe des stations*, compte émettre jusqu’au 10 février des actions pour un total de 70 millions d’euros. Le prix de l’action se situera entre 22,85 et 25,30 euros, sur le marché d’Euronext Growth à Paris.

La société, qui compte 34 collaborateurs, a installé 34 stations pour Air Liquide, et doit en livrer trois en propre. HRS a également signé avec Engie un accord, qui doit encore être finalisé, pour développer 15 projets. HRS s’est fixé comme objectif de livrer 100 nouvelles stations d’ici 2025. Elle compte multiplier par quatre son chiffre d’affaires annuel au 30 juin 2021, à 10 millions d’euros, et atteindre 85 millions en 2025.

Le groupe table sur un développement accéléré de l’hydrogène, dans les chariots élévateurs, les poids lourds, puis pour le BTP et les voitures particulières.

*C’est « la première entreprise française capable de produire en série des stations de ravitaillement pour véhicules électriques à pile à combustible de grandes capacités » (100 kg à 1 tonne).

Vous voulez en savoir plus sur HRS ? Notre dernier article sur le sujet devrait vous intéresser. Vous pouvez le lire ici

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundis en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2