HSL Technologies : deux nouveaux investisseurs au capital

HSL technologies

Anciennement Hysilabs, HSL Technologies annonce l’arrivée de deux nouveaux investisseurs. Un apport qui devrait permettre d’accélérer le déploiement de sa solution pour transporter plus facilement l’hydrogène sous forme liquide.

HSL Technologies accueille donc Exolum et VopakVentures. Le premier est un acteur espagnol, spécialisé dans le transport de produits liquides (notamment les biocarburants et les carburants pour l’aviation). C’est le leader en Europe et l’un des plus importants au monde. Quant au second, c’est le fonds d’investissement de Royal Vopak, une compagnie pétrolière et gazière néerlandaise. L’une de ses activités est le stockage.

Le communiqué ne précise pas le montant de l’investissement, ni la part qu’ils détiennent au capital. En tout cas, Exolum et Royal Vopak rejoignent parmi les actionnaires Equinor Ventures, EDP ventures et le conseil européen de l’innovation.

Selon Corinne Dubruel, CEO de l’entreprise, HSL Technologies a un procédé qui aura un « impact disruptif » dans le domaine du stockage. Rappelons que la solution permet de transporter facilement l’hydrogène, sous forme liquide et à pression ambiante.

Vous voulez en savoir plus sur HSL technologies ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Seiya recrute