Accord sur l’hydrogène entre l’Allemagne et le Canada

Le premier ministre Justin Trudeau et le chancelier allemand Olaf Scholz vont signer un accord de coopération dans l’hydrogène. Le Canada se rajoute ainsi à la liste des fournisseurs de l’Allemagne.

L’information a été révélée côte allemand. Dans un communiqué publié par l’Office de presse et d’information du gouvernement fédéral, Berlin annonce que la signature d’un accord sur le développement de l’hydrogène est prévue au calendrier du voyage que M. Scholz fera du 21 au 23 août au Canada.

L’accord devrait être signé par les deux chefs de gouvernement à Stephenville, à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans cette partie du Canada, une entreprise prévoit construire une usine qui utilisera l’énergie éolienne pour produire de l’hydrogène destiné à l’exportation.

Le site du Premier Ministre canadien précise que les deux hommes vont visiter un salon professionnel sur l’hydrogène. « Le Canada et l’Allemagne collaborent depuis longtemps afin de promouvoir le développement d’une économie propre et cette visite sera l’occasion d’approfondir officiellement cette collaboration. Les chercheurs canadiens et allemands sont à l’avant‑scène de la promotion des technologies de l’hydrogène propre. Les entreprises canadiennes déploient leurs technologies sur le marché allemand et les entreprises allemandes investissent dans des capacités de fabrication en pleine expansion au Canada », précise la page.

L’Allemagne a déjà passé des accords avec d’autres pays pour assurer son approvisionnement en hydrogène. Le dernier en date serait l’Egypte, selon la presse germanique.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting