Un tracteur H2 de Volvo au port de Stockholm

Dans le cadre d’une coopération avec le port de Stockholm et CMB Tech, la division Volvo Penta va adapter un moteur Diesel pour qu’il puisse fonctionner à l’hydrogène.

Au sein du groupe Volvo, il y a la partie automobile qui travaille sur l’électrique, la partie poids-lourds qui va développer l’hydrogène avec Daimler, et puis Volvo Penta, qui développe des moteurs pour des applications dans le maritime et l’industriel. Cette branche qui développe des moteurs va donc transformer son moteur Diesel D8 pour qu’il puisse fonctionner à l’hydrogène à bord d’un tracteur portuaire. L’opération aura lieu dans le port de Stockholm, qui a passé un accord avec la société CMB Tech, qui développe justement des engins sur mer et sur terre qui peuvent rouler à l’hydrogène ou à l’ammoniac.

Le tracteur à moteur hydrogène sera livré en 2023. Il sera suivi a priori par d’autres.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting