Une caravane AURA à l’hydrogène sur le Tour de France

Pour la région AURA, une agence de communication a réalisé une caravane publicitaire destinée à faire la promotion de l’hydrogène lors du Tour de France.

C’est un joli coup de com’ pour la filière hydrogène et pour la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Hier, au départ de la 10e étape de la Grande Boucle (entre le parc Vulcania et Issoire), le Président de la Région, Laurent Wauquiez, a présenté une caravane régionale assez atypique. Sur la base d’une Hyundai Nexo, qui est un véhicule à l’hydrogène, elle permet de porter un message fort sur la décarbonation. 

En tout, ce sont 4 véhicules de ce type qui ont été transformés pour les besoins de la campagne. L’opération a été montée par l’agence BBN, en partenariat avec l’entreprise MovIAtech, spécialiste des mobilités durables. Elles ont uni leurs compétences pour imaginer une caravane roulant 100% à l’hydrogène.

La Région Auvergne Rhône Alpes a associé l’organisateur du Tour de France, ASO à la démarche. Cela permet de réduire l’empreinte environnementale de la caravane publicitaire, tout en conservant son caractère populaire et festif, pour un Tour de France toujours plus responsable et respectueux de l’environnement.

Du côté de la région AURA, c’est l’occasion de montrer qu’un véhicule propulsé à l’hydrogène n’émet pas de gaz à effet de serre ou de polluants à l’échappement et combine des technologies d’avant-garde avec une rapidité du temps de recharge de 5 minutes. En présentant ces véhicules, la Région montre que la mobilité légère H2 est aujourd’hui une réalité en Auvergne-Rhône-Alpes.

L’hydrogène avait déjà fait une apparition sur le Tour de France en 2021. Mais, c’était avec un groupe électrogène de la société H2SYS.

Vous voulez en savoir plus sur la région Auvergne Rhône Alpes ? Alors nos 2 derniers articles sur la région devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde