Hylight reçu à l’Elysée pour parler de son dirigeable à hydrogène

Hylight dirigeable hydrogène Elysée
Hylight reçu à l’Elysée pour parler de son dirigeable à hydrogène

Trois des cofondateurs de la start-up ont été reçus ce matin à l’Elysée. Une visite qui fait suite à une rencontre entre le CEO et le Président de la République.

Vu le contexte politique, l’information peut paraître décalée. Mais, c’est un bon coup de com’ pour Hylight. Martin Bocken, Josef Rokůsek et Thomas Laporte ont fait savoir sur LinkedIn qu’ils avaient été reçus à l’Elysée. Ils ont été reçus par Matthieu Landon, chef du pôle économie à la Présidence de la République.

Il se trouve que Martin Bocken avait eu l’opportunité d’échanger avec Emmanuel Macron, après son discours sur l’Europe du 25 avril. C’était à la Sorbonne.

Ce rendez-vous a été l’occasion d’échanger sur les besoins du marché pour l’inspection des pipelines et des lignes électriques, ainsi que sur la technologie de Hylight, son plan de déploiement et sur la filière industrielle des drones dirigeables.

Hylight , qui souhaite utiliser un dirigeable compact à l’hydrogène pour inspecter les infrastructures énergétiques, a prévu une démo le 18 juin. Elle prépare une opération avec Enedis pour l’inspection de lignes électriques dans les Hauts-de-France.

Vous voulez en savoir plus sur Hylight ? Alors nos derniers articles sur la start-up devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde