Hype commande deux stations hydrogène à Enhywhere

Hype stations hydrogène Enhywhere

Hype commande deux stations hydrogène à Enhywhere

Dans le cadre du salon VivaTech, qui a ouvert aujourd’hui, l’opérateur de taxis à hydrogène annonce un partenariat avec Enhywhere. Il va intégrer deux stations autonomes à son réseau.

L’hydrogène s’affiche décidément partout. Alors que les Journées Hydrogène de Pau s’achèvent ce soir pour la partie conférences, le salon VivaTech démarre aujourd’hui à Paris, à la porte de Versailles. C’est donc dans ce cadre que Hype, l’opérateur de taxis et de stations à hydrogène, annonce un partenariat avec Enhywhere.

Des stations autonomes et avec électrolyseur intégré

La compagnie, dont le nom signifie « Energy from Hydrogen Anywhere », conçoit des micro-stations de remplissage à 350 et 700 bars qui peuvent être installés presque partout. Elles peuvent fonctionner par exemple en milieu rural sans nécessiter la présence de personnel. La start-up a reçu une commande de 2 stations autonomes avec électrolyseur intégré.

Un partenariat pour le retour d’expériences

Ces stations intégreront le réseau francilien Hype et seront déployées dès 2023, dans le cadre du projet Last Mile by Hype soutenu par l’ADEME, la Commission européenne et la Région Ile-de-France.

Hype et Enhywhere annoncent qu’ils vont coopérer pour mutualiser leurs expertises et leurs retours d’expérience afin d’optimiser rapidement les performances techniques et opérationnelles des stations hydrogène.

Voir nos derniers articles sur Hype et Enhywhere.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde