GP de France : Hyvia partenaire de l’écurie Alpine F1

La coentreprise de Renault et Plug Power change de dimension en matière de communication. Elle sera partenaire ce week-end de l’écurie Alpine F1 et d’un forum sur la mobilité propre et intelligente, dans le cadre du Grand Prix de France au Castellet.

Dès jeudi, au moment des premiers essais libres, sur le Circuit Paul Ricard au Castellet, l’Alpine A522 arborera fièrement le logo d’Hyvia. C’est une façon on ne peut plus symbolique d’annoncer que Renault est dans la course à l’hydrogène. Ce partenariat incarne les liens forts entre la marque au losange, l’écurie BWT Alpine F1 Team et Plug. Ces entités ont en commun leur engagement dans les technologies de pointe et la transition vers une mobilité à faible émission de carbone, le tout avec un ancrage majeur en France.

Au-delà de cet affichage, c’est aussi une première étape vers une future collaboration entre Hyvia et l’écurie Alpine F1 pour ses besoins logistiques. L’entreprise a développé des Renault Master H2-TECH (Van, Châssis Cabine et City Bus) et propose une offre combinée avec des stations et un électrolyseur. C’est un écosystème complet qu’elle propose.

Hyvia est également partenaire officiel du Forum Smart & Sustainable Mobility 2022, organisé par le Grand Prix de France sur le Circuit Paul Ricard. Jeudi 22 juillet, David Holderbach, le patron de la coentreprise, participera à la Conférence « Fueling the future with hydrogen » et s’exprimera sur les défis de la mobilité hydrogène avec des acteurs majeurs de la filière H2. Lors du Forum, on pourra voir le Renault Master Van H2-TECH, ainsi que sa station de recharge H2 et un prototype de pile à combustible.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting