Inauguration de la station de Belfort-Danjoutin

station hydrogène de Belfort-Danjoutin
Inauguration de la station hydrogène de Belfort-Danjoutin

Déjà opérationnelle depuis quelques mois, la station de production et de distribution a été inaugurée ce jour. Sa vocation est d’alimenter les bus à hydrogène du réseau Optymo.

L’inauguration s’est faite en grande pompe, à l’invitation de Damien Meslot, Président du Grand Belfort, et de Christelle Rouillé, Directrice Générale d’Hynamics et Présidente de la Société de Projet HY 4 (BelHYnov*). On relevait également la présence de Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et de Raphaël Sodini, Préfet du Territoire de Belfort. La cérémonie se déroulait dans les locaux de la RTTB (Régie des Transports du Territoire de Belfort), qui exploite pour le compte du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun du Territoire de Belfort) les bus sur le réseau de transport urbain Optymo.

D’une capacité d’1 MW, la station peut produire environ 400 kg d’H2 par jour et à partir d’électricité 100 % renouvelable. Elle va monter en puissance en 2026 avec une capacité portée à 2 MW. Elle pourra alors alimenter la flotte des bus à hydrogène de Belfort, qui seront au nombre de 27 au lieu de 7 aujourd’hui, mais aussi s’ouvrir aux particuliers.

« En mettant en service notre deuxième station de production et de distribution d’hydrogène renouvelable, nous envoyons un signal fort : nous sommes pleinement mobilisés auprès de nos clients et aux côtés de nos partenaires, pour faire de l’hydrogène bas carbone et renouvelable un levier de décarbonation crédible en France et en Europe », a déclaré Christelle Rouillé, Directrice générale d’Hynamics.

Tous les détails sur le financement sont à retrouver ici sur le site de la Banque des Territoires. Et le dossier de presse est à consulter ici sur LinkedIn.

Rappelons que Hynamics a déjà installé une station à hydrogène à Auxerre, en 2021. Elle alimente des bus et d’autres véhicules. D’ailleurs, la société AuxHYGen a été sélectionnée par la SNCF Voyageurs pour fournir de l’hydrogène aux futurs trains H2 que la région BFC a commandés. Ils circuleront sur les lignes Laroches-Migennes – Auxerre – Corbigny et Laroches-Migennes – Auxerre – Avallon.

*Regroupant Hynamics, la Banque des Territoires, Demeter et la société d’économie mixte Tandem

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Osez l'hydrogène