Inocel lance une giga factory pour produire des PAC à Belfort

Inocel lance une giga factory pour produire des piles à combustible à Belfort

Inocel lance une giga factory pour produire des PAC à Belfort

La société soutenue par Mike Horn, Inocel, et qui exploite une technologie du CEA, va installer une giga factory pour produire des PAC sur le territoire. Ses piles de forte puissance devraient générer à terme 700 emplois.

Décidément, le lion de Belfort fait de l’effet à l’aventurier sud-africain. Mike Horn avait été le grand témoin de la première édition du forum Hydrogen Business for Climate, en 2021. Deux ans plus tard, alors que le Forum revient à Belfort (l’an dernier, c’était Montbéliard), et qu’Inocel est partenaire de l’événement, l’entreprise va y installer une usine.

L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse, en présence du cofondateur, Mauro Ricci (Akka Technologies) qui a salué « la qualité, la consistance et la cohérence de l’écosystème hydrogène dans le nord de la Franche-Comté ». Inocel, dont le centre de recherche et développement est à Grenoble, et en lien notamment avec le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), va installer une usine de production à grands volumes à Belfort dans un bâtiment de 15.000 m2 déjà existant, L’usine va assembler des piles de forte puissance, destinées à des applications stationnaires (groupes électrogènes de chantier ou de secours), de transport lourd (camions, engins de chantier, ferroviaire…) et de transport maritime. Le directeur général de l’entreprise, Jules Billiet, annonce un milliard d’euros d’intentions de commandes.

Les premiers systèmes de la giga factory d’Inocel en septembre 2024

Le site doit produire ses premiers systèmes en septembre 2024 et passer à 30.000 à l’horizon 2030. Avec à la clé, 150 emplois au démarrage puis 700. De quoi satisfaire les élus locaux. « Vous amenez une brique supplémentaire à la filière et c’est une brique majeure de la souveraineté française et européenne en matière d’hydrogène », a commenté Marie-Guite Dufay, présidente socialiste du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté. « Notre ambition: faire de Belfort la capitale de l’hydrogène », a ajouté le président LR du Grand Belfort, Damien Meslot.

Belfort va accueillir deux autres giga factories : une de McPhy et une autre de GenHy.

Vous voulez en savoir plus sur Inocel ? Alors cet article devrait vous intéresser.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2