« Ce qui est dangereux ce n’est pas l’hydrogène, c’est de ne pas le connaître »

Laurent Lecomte : "Ce qui est dangereux ce n'est pas l'hydrogène, c'est de ne pas le connaître"
« Ce qui est dangereux ce n’est pas l’hydrogène, c’est de ne pas le connaître »

Laurent Lecomte, Lieutenant-Colonel de Sapeurs-Pompiers à l’ENSOSP (École Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers) s’est rendu sur notre stand lors du salon Hyvolution. L’occasion de parler de cette molécule qu’il connait bien. Voir l’interview.

Chef de pôle des Formations aux Emplois d’Encadrement et de Spécialités, Laurent Lecomte est également chargé des risques hydrogène et nouvelles énergies. Il oeuvre donc au quotidien au plus près de ce gaz. Il est intéressant de noter que l’ENSOSP comporte la seule et unique plateforme de formation aux risques hydrogène d’Europe. À ce titre, l’École Nationale est très sollicitée en France comme à l’international. Engagée dans le monde de l’hydrogène depuis plus de 12 ans, l’établissement a notamment participé à plusieurs projets européens.

Au cours de cet entretien, Laurent Lecomte souligne que « comme tous les gaz, l’hydrogène peut être considéré comme dangereux » mais il ajoute que « ce qui est dangereux ce n’est pas l’hydrogène, c’est de ne pas le connaître ». Le Lieutenant-Colonel était d’ailleurs intervenu sur ce sujet à la fin du premier épisode de « H2 et Territoires », la nouvelle série créée par Energy Observer (plus de détails sur la série dans cet article).

Vous pouvez voir ici l’interview de Laurent Lecomte dans son intégralité.

Vous voulez en savoir plus sur l’hydrogène ? Alors nos derniers articles devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à nos derniers articles ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Logan King

Logan King

Après un parcours atypique (3 ans au sein de l’armée de terre puis 3 ans de licence en Langues Étrangères Appliquées) c’est finalement ma passion pour les enjeux environnementaux qui me rattrape et me pousse à rejoindre Seiya Consulting et H2 Today en juin 2022. Tout d'abord dans le cadre de mon stage de fin d’étude, puis en tant que Responsable Marketing & Communication et traducteur chez Hydrogen Today.

Nos derniers articles

Seiya recrute