Inthy veut répliquer l’écosystème suisse du camion

Inthy, un producteur d'énergies renouvelables français,  s'est associé à l'énergéticien suisse Alpiq pour proposer une offre clé en main de camions à hydrogène.

Inthy, un producteur d’énergies renouvelables français, s’est associé à l’énergéticien suisse Alpiq pour proposer une offre clé en main de camions à hydrogène.

Pour certains, le nom Inthy est apparu sur les radars, suite à l’inauguration récente de la station d’Issy-les-Moulineaux. La société est en effet partenaire, aux côtés de Hype. L’entreprise, qui a repris les activités de Rougeot Energie, mène des projets d’infrastructures de production et de distribution d’hydrogène vert couplée à la production d’énergie renouvelable pour fournir des solutions de mobilité zéro émission. Elle est partenaire du projet de Dijon, qui va se doter de deux stations et convertir sa flotte de bus et ses bennes à ordures. Elle est en charge de la production, du stockage et de la distribution.

Plus récemment, Inthy s’est investi dans la station lancée par Hype près de Paris, et qui va ravitailler les taxis, véhicules utilitaires, bus, camions, ainsi que les bennes à ordures ménagères.

Lors du récent salon Selfi sur la chaîne du froid, la société est venue présenter son offre Hyway. Elle est proposée en partenariat avec l’énergéticien suisse Alpiq qui est un pilier de l’écosystème développé de l’autre côté des Alpes (production d’hydrogène à partir d’hydro-électricité, implantation de stations, location de camions H2 fabriqué par Hyundai*). C’est un service clé en main de camions hydrogène avec la maintenance et le carburant qui va avec. Une offre intégrée (de l’électron au camion) qui permet d’anticiper sur l’arrivée des infrastructures de remplissage.

Hyway est en concurrence avec Hyliko, qui était également à ce salon du Selfi.

*Une cinquantaine de camions roulent en Suisse et ont totalisé 5 millions de km

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde