Coalition japonaise autour du moteur à hydrogène

Coalition sur le moteur à hydrogène au Japon

Coalition sur le moteur à hydrogène au Japon

Dans le cadre d’un consortium au Japon, Kawasaki, Suzuki, Honda et Yamaha vont travailler ensemble autour du moteur à hydrogène.

Le consortium en question a pour nom HySE (Hydrogen Small mobility & Engine technology). Voir ici le communiqué. Il a pour vocation d’adresser la mobilité légère avec des moteurs à hydrogène. Il s’agit des motos, des mini-voitures (Kei cars au Japon), mais aussi des moteurs de petits bateaux, des engins de construction, ou encore des drones.

Les partenaires partageront leur expertise acquise dans le domaine du moteur à essence. L’objectif est d’arriver à un standard commun entre ces différentes marques.

Sur le moteur lui-même, tout le monde collabore. Toutefois, certains acteurs prennent en charge des points spécifiques, comme le stockage de l’hydrogène pour Yamaha et l’injection pour Kawasaki.

A noter que Kawasaki Heavy et Toyota soutiennent l’association, en tant que membres spéciaux. Le constructeur automobile fera bénéficier de son expertise dans le déploiement de véhicules.

L’initiative a reçu l’approbation du METI, le ministère de l’industrie.

Voici nos articles sur Honda, Yamaha et sur l’alliance autour des e-fuels.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2